menu
asbl court circuit-

10-10-2017

Tips & tricks de programmateurs : #2 Koen Galle – Listen! Festival (Bruxelles) + Stu Bru

Pour notre rubrique BE for Music*, nous sommes partis à la rencontre de programmateurs flamands pour tenter d’en apprendre un peu plus sur leur travail et leurs découvertes musicales. Entretien avec Koen Galle, programmateur pour le festival bruxellois Listen! et actif sur des radios comme Stu Bru.

x Peux-tu en quelques mots nous parler de ton travail pour Listen! et de la ligne artistique du festival ?

Listen! est un festival qui se déroule sur un week-end à Bruxelles. Le festival est dédié aux musiques électroniques, avec des artistes nationaux et internationaux à l’affiche. Nous essayons à travers l’événement de raconter une histoire, de montrer ce qui se fait actuellement. Nous sommes une équipe de plusieurs programmateurs et nous travaillons de façon complémentaire.

x Avec ta casquette de programmateur radio, quels seraient tes conseils à de jeunes musiciens qui souhaiteraient être diffusés sur les ondes ?

Mon premier conseil serait naturellement de fournir de bons titres, c’est essentiel. Il faut aussi produire des morceaux qui conviennent pour la radio, comme des titres pop, mais il faut avant tout des morceaux bien construits et bien produits pour pouvoir toucher les bonnes personnes. Un conseil plus pratique : quand on envoie des morceaux aux programmateurs, il est important d’insérer dans ses mails une description du projet, courte et simple, ainsi qu’un ou plusieurs liens d’écoute en ligne. C’est plus facile et rapide pour un programmateur de simplement cliquer sur un lien Soundcloud que de télécharger un fichier audio.

x Quelles sont, selon toi, les tendances musicales du moment ?

La Belgique reste selon moi un pays très pop-rock, il y a encore beaucoup de groupes qui évoluent dans ces styles musicaux chez nous. Parmi ceux-ci, je remarque que ce qui est particulièrement populaire pour le moment est ce que j’appellerais le « synth-hop » ou « r’n’b-pop ». Je pense notamment à Oscar and The Wolf ou Bazart, avec des voix hautes et éthérées, qui ont pas mal de succès pour le moment.

x Observes-tu des différences entre Flandre et Wallonie ?

Oui, nous recevons souvent en radio des propositions de morceaux qui ont le vent en poupe du côté francophone mais qui ne tournent pas facilement sur les ondes flamandes ou dans les salles et festivals du nord du pays. C’est surtout le cas pour tout ce qui est indie-rock, il y a selon moi une grande différence en termes d’intérêt de la part des publics flamand et francophone. Ceci dit, c’est moins frappant en ce qui concerne le hip hop. Quelqu’un comme Roméo Elvis est aussi très populaire en Flandre.

x Des artistes belges à suivre de près ?

Felix Pallas, Tamino, Delv!s, BLOW

 

*Depuis 2014, BE for Music soutient et encourage les échanges et collaborations au sein du secteur musical belge. Plus d’infos sur le label et nos initiatives sur www.beformusic.be

Retour puce court circuit