LOUD 2019

METAL, NOISE, PUNK, DOOM, POST-HARDCORE … LE DISPOSITIF D’ACCOMPAGNEMENT ET DE PROMOTION DÉDIÉ À LA SCÈNE “LOUD”.

LOUDfest

Gepostet von Court-Circuit am Mittwoch, 30. Oktober 2019

Facebook Event

Tickets

Le LOUDfest est le rendez-vous biennal de Court-Circuit pour les amateurs et professionnels du secteur des musiques metal, noise, hardcore… Une cinquantaine de professionnels (programmateurs, bookers, labels, journalistes, festivals, …) sont invités à découvrir les artistes émergents les plus prometteurs de la scène dans le prestigieux cadre du Botanique à Bruxelles. En amont des concerts, plusieurs moments de rencontres pro et d’échanges avec les artistes sont également organisés (drink, speed meeting…)

Le LOUDfest aura lieu le 7 décembre au Botanique à Bruxelles à la Rotonde et à l’Orangerie. En 2019, l’événement affirme sa volonté d’estomper les frontières et de rassembler le secteur metal belge le temps d’une soirée en mettant à l’honneur des talents aussi bien francophones que flamands. Un appel pour les artistes du nord du pays est disponible sur la plateforme vi.be jusqu’au 29 septembre 2019.

Line-up

 

DES YEUX

DES YEUX est un groupe bruxellois rassemblant des ex-membres de OMSQ et Sunken. Leur musique, basée sur la répétition, trahit des influences doom, noise, kraut rock et black metal. L’univers de “transe lente” qui s’en dégage invite à fermer les yeux et se laisser emporter, voire écraser,  par des saillies sonores qui évoquent à la fois l’exubérance de Gnod, le minimalisme de Sunn O))) et la noirceur d’Oranssi Pazuzu. Leur premier album est sorti en auto-production sur Navalorama Records (Phoenician Drive, IceDragon, The Samuel Jackson 5, Yadayn) le 1er mars 2019.

For fans of Gnod, Ufomammut et Oranssi Pazuzu

HYBRIDISM

Le groupe HYBRIDISM est né de l’expérience et de l’influence d’un projet individuel à fin d’évoluer progressivement pour devenir un véritable groupe live. Fondé par Jeffrey Ricaille, qui partait à écrire des chansons exclusivement sur des guitares à 8 cordes, commençait à développer l’ensemble des chansons après avoir rencontré le talentueux batteur Lucas
Billon. Peu de temps après Marc Muller a rejoint le duo à la basse pour terminer l’ensemble des chansons. Quelques mois plus tard ils ont complété le groupe avec Alexis Kaupp à la deuxième guitare.
À la fin du mois de juin 2018, l’album a été enregistré en République tchèque au Babylon Studio, avec l’aide de leur ami et ingénieur du son, Tomas Raclavsky (le cerveau du groupe renommé Modern Day Babylon et propriétaire du studio). Avec le mix final entre leurs mains, ils sont rentrés chez eux et se sont préparés à la sortie de l’album, qui a eu lieu le 15 février 2019 à l’Entrepôt situé à Arlon.

For Fans Of : Animal as Leaders, Mutiny On The Bounty

Let It Kill You

“Find what you love and let it kill you.”

Vertigineux, épileptique, corrosif… Autant de mots qui décrivent un son et une atmosphère que le groupe veut transmettre.

Avec un lineup de seulement deux membres (Diego à la basse, à la guitare et au chant, et Dorian à la batterie), Let It Kill You trouve son inspiration dans des groupes tels que Drive Like Jehu, Sonic Youth et System of a Down.

For Fans of : Drive Like Jehu, Sonic Youth et System of a Down

Rope&Bones

Duo belge.
Post-Métal. Doom. Screamo.
Un EP « Amertume d’une nuit hivernale endormie au près de toi », novembre 2017.
Un album prévu fin 2019.
Pesant. Mélodique. Poétique.
Guitare. Batterie. Cri.

For Fans of : Isis, Envy, Cult of Luna

ROOK

Vous les entendez ces échos résonnants dans l’univers ?
L’histoire raconte que le collectif ROOK est né de ces sons mystiques de l’espace. Et ils en ont fait du chemin depuis leur événement ‘NEBULA’ en 2018… Flirtant avec les limites du son, la noirceur et le chaos, leurs expérimentations créent une ambiance psychédélique et une nappe de sons tribaux. Pour psychonautes avertis…

For Fans of : Swans, Dead Can Dance, Wyatt E., The Black Heart Rebellion

Future Old People Are Wizards

Future Old People Are Wizards c’est une musique venue tout droit du futur pour satisfaire les vieilles âmes, saturée, émotionnelle, désinvolte, audacieuse… À trois, ils façonnent un univers expérimental aux moyens de synthétiseurs, d’une voix apaisante, de superpositions de guitares dissonantes, alliés à des rythmes teintés de mélancolie. Les fans de Doom, Sludge, Psych, Synth-Rock at Stoner se sentiront comme chez eux.

For Fans of : Tangerine Dream, Masters Of Reality, Donald Trump

 

Library Sessions

Rope & Bones – You shouldn’t apologise for it

 

Let It Kill You – Blind

 

Des Yeux – Murdar 1

 

Hybridism – Glitch

Sélection

Plus de 90 projets auront cette année postulés, été écoutés et analysés par un jury de professionnels du secteur et quatre projets relativement jeunes et particulièrement prometteurs ont été choisis :
Ceux-ci bénéficieront d’une résidence, d’un coaching sur mesure avec Grégoire Fray (Thot) mais également d’une aide à la diffusion durant l’automne au sein des salles du réseau PLASMA. Enfin, les projets sélectionnés seront à l’affiche du LOUDfest le samedi 7 décembre au Botanique à Bruxelles en compagnie de deux autres projets sélectionnés via vi.be

LOUD Evenings

Concerts de fins de résidences et soirées dédiées, vous pourrez découvrir les artistes du dispositif lors de LOUD Evenings, d’octobre à novembre, dans les salles partenaires du réseau PLASMA.

Jury

 

  • Saïd Al Haddad – Bruzz
  • Erik Collard – Shoot Me Again Webzine
  • Bernard Hemblenne – Durbuy Rock
  • Benoit Hageman – Magasin 4
  • Vincent Vandenbranden – Belvédère
  • Gabriel Marlier – My Diligence
  • Diablo Core
  • Pierre Laurens – What Washington Wants
  • Christophe Simon – Air Libre
  • Marc Gérard – Collectif Mental
  • Gregory Escouflaire – Journaliste
  • Olivier Selle – Silenceless
  • Dominique Van Cappellen – Baby Fire / Veda
  • Elodie Barthels – Shoot Me Again Webzine
  • Maggy Luyten
  • Isabelle BonMariage – Shoot Me Again Webzine
  • Morgane Van den Heuvel – Eristic Fuel
  • Bart Dandois – Hellzine Belgium
  • Zimmer Emilie – Durbuy Rock
  • Julian Trevisan – Rockerill
  • Remy Venant – Le Vecteur

Presse