.08 mai 2020
Par Court-Circuit

Partager sur

Les organisateurs doivent-ils rembourser les tickets de concerts?

Les organisateurs doivent-ils rembourser les tickets de concerts lorsqu’un événement est annulé ou reporté ? La réponse semble aller de soi. Mais la crise actuelle liée au COVID-19 et la précarité du secteur culturel rendent les choses un peu plus complexe.

L’article premier de l’arrêté ministériel est très clair : “Lorsqu’une activité de nature culturelle (…) ne peut avoir lieu en raison de la crise du coronavirus, la personne qui organise cette activité est en droit de délivrer au détenteur d’un titre d’accès payant pour cette activité, au lieu d’un remboursement, un bon à valoir correspondant à la valeur du montant payé.”

Selon ce texte, l’organisateur n’est donc pas obligé de rembourser mais peut proposer des alternatives. Cela s’explique notamment par le fait que de nombreux frais ont déjà été engendrés par les organisations en amont de la réalisation de l’événement (salaires, promotion, locations…). Procéder à un remboursement systématiquement mettrait donc en péril la trésorerie et la viabilité de la structure.

Ceci étant, le texte prévoit aussi que “Lorsque l’activité n’est pas réorganisée dans les conditions visées à l’article 1er, le détenteur du titre d’accès ou du bon à valoir a droit au remboursement du prix du titre d’accès original. Dans ce cas, la personne qui organise l’activité dispose d’un délai de trois mois à compter de la date à laquelle le présent arrêté cesse d’être en vigueur pour rembourser le détenteur du titre d’accès.”

Ce à quoi plusieurs sociétés de ticketing proposent une alternative afin de réduire l’impact de la crise sur le secteur de l’organisation de concerts. En partenariat avec plusieurs opérateurs, elles proposent d’échanger les tickets contre des bons qui seront valables deux ans pour n’importe quel spectacle au choix. Toutes les modalités se retrouvent sur le site www.saveyourticket.be.

Dans le même ordre d’idée, Court-Circuit a également relayée une série de recommandations. Via une lettre d’intention, les organisations de festival sont invitées à s’engager à programmer les mêmes artistes lors de leur prochaine édition.

ARTICLES SIMILAIRES

...