.11 septembre 2019
Par Court-Circuit

Partager sur

Haute-fidélité / Rocklab : coopération et échanges dans le secteur musical

HAUTE FIDÉLITÉ est le jeune pôle régional des musiques actuelles des Hauts-de-France né début 2018 de la fusion des deux anciens pôles régionaux le Patch (ex Picardie) et le Raoul (ex Nord Pas-de-Calais). L’association regroupe 64 structures adhérentes (diffuseurs, producteurs, médias etc.) autour d’un projet dont les missions sont réparties en 5 axes : l’observation, la ressource, la concertation/coopération, l’appui aux acteur·rice·s, l’innovation/expérimentation. Six salarié·e·s composent actuellement l’équipe qui a pour but de mettre en œuvre le projet associatif.

La mission principale de Haute Fidélité est de permettre à la filière d’avancer et de se structurer. Pour cela il existe une forme de réciprocité entre le pôle et ses adhérents. Leurs besoins, leurs attentes, leurs envies nourrissent une réflexion commune et in-fine contribue à la mise en place d’actions qui les aident à grandir, à réaliser leur projet, et globalement à structurer la filière. Pour faire avancer le schmilblick, Haute Fidélité développe des outils (plateforme numérique), produit des études (deux actuellement, une nationale sur les développeurs d’artistes, une régionale sur l’état des lieux de la filière), met en place des temps de rencontres pour les adhérents mais pas que (Au Turbin, All access, Talk Talk…) des formations (les Grandes Formes), etc.

Il existe depuis de nombreuses années des liens très forts entre notre région et la Belgique, entre les réseaux, et entre les acteur·rice·s.” affirme Johann Schulz, directeur de Haute Fidélité “De nombreux projets ont été développés : la carte de réduction 4X4 entre les 4 Ecluses, le grand Mix, 4AD et Wilde Westen, le projet DEMO autour du développement durable, des groupes belges sont également programmés tous les ans durant le Crossroads Festival à Roubaix… et nous comptons bien renforcer cette coopération entre nos réseaux avec Court-Circuit en Wallonie et ClubCircuit en Flandre. Nous allons d’ailleurs entamer une nouvelle collaboration dans le cadre de « Tournée Générale » entre notre région et la Flandre à partir de 2020 en espérant vivement que la Wallonie se joignent à nous dans la foulée. Le but est de faire tourner deux groupes belges en région Hauts-de-France et inversement en Flandre. Huit salles (4 en Belgique et 4 en région HDF) seront partenaires du projet. Il s’agit aussi de créer de l’interconnaissance entre les professionnels du secteur, il s’agira de faciliter le déplacement des professionnels sur les dates de Tournée Générale.

Dur si vous n’êtes pas déjà repéré en Belgique, si vous n’avez pas de réseau, c’est la base. Si vous n’êtes pas visible, vous aller prêcher dans le vide. Les groupes belges possèdent une forte côte de sympathie auprès des français mais cela ne fait pas tout. Il existe encore en France des réseaux alternatifs de passionnés, des squats, un tissu associatif très actif qui programme dans des salles, des bars, organisent des petits festivals accessibles. La base c’est le réseau d’affinité ! Que vous fassiez du métal, du hardcore, du rock indé, de l’électro, de la musique expérimentale, du jazz… vous trouverez forcément une oreille attentive à votre projet, vous allez développer des relations, vous serez peut-être programmé, proposerez de la réciprocité chez vous en Belgique etc. Cela prendra un peu de temps, mais c’est un passage obligé. Il faut être super pro-actif : repérer les assos, les bars qui ont une programmation régulière dans des esthétiques qui se rapprochent de la vôtre… il y a le site de Culture Bar-bars qui donnent accès à l’ensemble des bistrots français qui sont adhérents, c’est déjà une très bonne porte d’entrée. Après, clairement, inutile de contacter les salles si vous n’avez pas un tourneur en France.

 

ROCKLAB / SONIC VISIONS

Le Rocklab de la Rockhal est un espace entièrement dédié aux artistes, groupes, musiciens, professionnels de la musique et créateurs du Luxembourg. Il comprend 6 salles de répétition, un studio d’enregistrement, une médiathèque, ainsi qu’un espace co-working et des salles de réunion. L’accès à l’infrastructure se fait via le Rocklab Membership, qui permet aux musiciens individuels, aux groupes, mais aussi aux associations ou aux pros d’adhérer selon une formule spécifique qui couvre au mieux leurs besoins. Le Rocklab a comme mission première d’orienter, d’informer et d’accompagner les artistes et musiciens amateurs et professionnels ainsi que les acteurs des musiques actuelles du Luxembourg et propose des ateliers, des masterclasses, des sessions de formation, des tables-rondes et des rencontres dédiés à la pratique instrumentale, à la production musicale ou à l’industrie de la musique et au networking. L’offre est complétée par des programmes de suivi à destination des projets musicaux, des programmes d’accompagnement renforcés tels que Screaming Fields, Sonic Visions ou Multipistes et des possibilités de résidence, des répétitions scéniques et de l’accompagnement par des musiciens et techniciens conseil. A cela s’ajoutent des activités culturelles visant la diffusion, le développement et la pratique des musiques actuelles d’une manière générale, ainsi qu’une grande panoplie d’activités jeune public tout au long de l’année.

Les échanges avec la scène musicale belge s’opèrent à de multiples niveaux: via la collaboration de longue date avec le Service Culture et Sport de la Province de Luxembourg au sein du réseau Multipistes, via une collaboration récurrente avec Court-Circuit, qui se traduit par des interventions à des tables-rondes ou évènements networking dans le cadre du Sonic Visions Music Lab ou d’autres évènements, et enfin via la présence annuelle de nombreux pros belges au Sonic Visions Music Lab.

Le Rocklab est en charge de l’organisation de la partie conférence de Sonic Visions, le Music Lab. Le Music Lab propose des tables-rondes, ateliers et séances networking réunissant chaque année autour de 500 délégués, dont une centaine de pros de l’industrie de la musique européenne et au-delà. Le Music Lab a pour but de faciliter l’accès à l’industrie aux artistes émergents par des débats informatifs et des ateliers sur des thématiques aussi variées que le booking, le droit d’auteur, l’édition, le streaming, la promo, les nouvelles technologies ou encore les spécificités des marchés de nos pays limitrophes. Tandis que des sessions networking permettent aux artistes d’aller à la rencontre directe des pros. Plus loin, le Music Lab vise aussi à donner l’occasion aux acteurs pros issus de différents territoires européens de se rencontrer au coeur de l’Europe et de faciliter les échanges.
La partie showcase quant à elle fait découvrir à un public de mélomanes et de pros les talents de demain, avec une place de choix laissée chaque année à une sélection des artistes émergents les plus en vue du Luxembourg.

ARTICLES SIMILAIRES