.26 janvier 2022
Par Live DMA

Partager sur

LIVE DMA | L’impact de la pandémie de Covid-19 sur les salles de concert et clubs en Europe

En mars 2020, la plupart des 3 253 lieux de musiques actuelles et clubs représentés par Live DMA dans 16 pays européens luttaient pour leur survie. En raison des diverses réglementations gouvernementales, les lieux de musiques actuelles et clubs ont dû annuler ou reporter une immense partie des événements qu’iels organisent depuis maintenant deux ans. La réouverture est lente et souvent soumise à des conditions restrictives, si bien que la plupart des établissements n’ont toujours pas retrouvé leur pleine activité.

Ce document publié par Live DMA (réseau européen de salles de concert, clubs et festivals et dont Court-Circuit fait partie) et traduit en français par la FEDELIMA donne un aperçu de l’impact de la pandémie sur ces lieux culturels en 2020 et 2021 en comparaison avec l’année 2019. Il présente des chiffres clés sur le nombre d’événements annulés, la baisse de fréquentation et les pertes de revenus générées par la crise. Le rapport explique également comment les salles de concert et clubs sont affectés en fonction de leur modèle économique. Les chiffres parlent d’eux-mêmes :

  • Une baisse de 78% du nombre de concerts organisés en 2020 et 2021, ainsi qu’une baisse de fréquentation de 141 millions de spectateur·rices ;
  • Une baisse de 66 % des produits des salles de concert et des clubs ;

Étant donné que ces lieux font partie d’un vaste écosystème, les fermetures successives puis les reprises d’activités très lentes ont, par effet domino, des conséquences sur toute la chaîne au sein de l’industrie de la musique et plus largement du secteur culturel, que ce soit au niveau artistique, social et économique : les années 2020 et 2021 sont synonymes d’une baisse de revenus massive pour les artistes, tourneur·euses, producteur·ices, travailleur·euses indépendant·es, prestataires, fournisseur·euses qui se retrouvent parfois sans emploi ou sans activité.

LIRE LE RAPPORT

Arne Dee, coordinateur du rapport annuel publié par Live DMA, présente dans cette interview filmée les résultats de l’enquête et explique pourquoi il est essentiel de mener ce type d’études :

Depuis le mois de mars 2020, les acteur·ices du secteur de la musique live se sont adapté·es continuellement aux mesures sanitaires imposées, même si certaines ont eu un impact négatif sur la capacité d’accueil du public lors des événements et sur la survie financière des lieux de concerts. 20 associations membres du Live DMA ont participé à cette étude pour évaluer les conséquences sur le secteur à court et long termes de la pandémie de Covid-19 et des mesures sanitaires employées.

Ce rapport donne des informations concernant les priorités pour les associations de lieux de musique live en 2021 et les actions/mesures attendues par celles-ci. Il comporte également des recommandations du Live DMA à destination des politiques.

Sur base des informations communiquées par les différentes organisations membres, le Live DMA a également élaboré une carte interactive “COVID-19 Map” répertoriant les mesures et restrictions en vigueur dans 16 pays européens pour établir un état des lieux global de la situation du secteur de la musique live en temps de crise sanitaire.

 COVID-19 Map for the live music sector

>> Retrouvez toutes les études et publications relatives au secteur live en Europe ici

ARTICLES SIMILAIRES